Préserver l'eau pour le bétail

L'eau est le premier aliment du bétail. En effet, les animaux d'élevage ont tendance à mieux se nourrir lorsqu'ils ont un accès facile à une eau de bonne qualité.

 

Un manque d'eau  peut avoir de graves conséquences. Par exemple, chez la vache laitière, une restriction d'eau de 50 % diminue de 30 % l'ingestion et de 20 % sa production. 

 

L'accès direct répété des animaux d'élevage  au ruisseau pour l'abreuvement engendre des altérations importantes sur la qualité physique du cours d'eau, posant de réels problèmes écologiques mais également sanitaires sur leur propre ressource en eau. Ces altérations sont expliquées en détail dans cette partie (onglet de gauche).

 

 

Cas particulier des petits cours d'eau

Les principaux affluents de l'Arconce, surtout sur leur partie amont, ainsi que tous les chevelus de ces affluents sont des petits cours d'eau de moins de 1 mètre de large.

La profondeur d'eau est faible, de l'ordre de 20 cm environ. 

 

Ces cours d'eau forment un réseau dense sur le bassin versant et alimentent de nombreuses parcelles où les troupeaux peuvent trouver de l'eau fraiche.

 

Certains d'entre eux, alimentés par une source, fournissent un débit constant même en été. Ils constituent donc une ressource capitale pour l'élevage.

 

Les passages répétés des animaux , voir des engins agricoles à travers le lit du ruisseau finissent par écraser les berges qui ne peuvent plus contenir la lame d'eau. Le cours d'eau s'épend sur cette zone de passage, l'eau se salie, le lit s'envase et le débit est réduit en aval. Si ces passages se répètent le long du cours d'eau, le risque majeur est la mise à sec du lit en période d'étiage: la ressource disparait.

 

D'autres impacts d'ordres sanitaires et écologiques sont induits par la divagation du bétail dans le lit mineur des cours d'eau. Il est possible de limiter ces impacts par l'installation d'aménagements simples, rustiques et efficaces pour garantir l'accès à l'eau pour le bétail  et préserver la ressource sur le bassin versant. 

 

Vous trouverez dans cette partie les différents aménagements installés et intégralement financés par le SMAAA et ses partenaires publics.

A savoir:

 

Afin de préserver la quantité et la qualité de la ressource en période sèche, l’arrêté-cadre n°2012202-0015 portant sur les mesures de prévention de la ressource en eau en période d'étiage dans le département de Saône Et Loire interdit le cheminement du bétail dans le lit mineur des cours d'eau en situantion d'alerte (voir Gestion sécheresse).

 

Vigicrue

Sécheresse

Réglementation rivières

Téléchargement

Réunions