La Semence à Verosvres  2017 - 2018

Pour améliorer l'état écologique du cours d'eau de la Semence, des travaux ont été entrepris sur 2,5 km de cours d'eau au niveau de  la commune de Vérosvres, lieu-dit Chevannes, de Novembre à Octobre 2018.

 

Les travaux ont consisté à la mise en défens de berges de la Semence, à la restauration de la ripisylve existante et à la plantation de ligneux.

 

Des abreuvoirs et des passages à gué stabilisés ont également été aménagés.

La restauration de la ripisylve

Dans un objectif de régénération de la ripisylve, de gros travaux d'élagage et d'abattage de grands ligneux ont été réalisées. Ces travaux ont également permis d'éliminer les branches et les tiges pouvant tôt ou tard causer des problèmes pour le bon écoulement des eaux. 

Ces travaux ont fait intervenir la CUMA 71 avec son grappin coupeur pour la coupe des gros sujets.

 

L'agence du patrimoine est ensuite  intervenue pour la coupe finale des grosses branches et des tiges à la tronçonneuse ainsi que pour le traitement des résidus de coupe.

 

Suite à l'entretien effectué sur la ripisylve existante, et dans l'objectif de reconstituer un milieu diversifié qui apporte de l'ombre au cours d'eau, de nombreuses essences de ligneux adaptés ont été plantées sur 900 mètres linéaires de berges nues: 

saules, frênes, aulnes, cornouillers, noisettier, prunellier, fusain, etc.

Mise en défens des berges et aménagements agricoles

Les berges ont été protégées de la divagation du bétail par l'installation de clôtures en fil électrique et barbelé. 

Les clôtures électriques un fil ont été privilégiées sur les berges les plus soumises aux crues. Les berges des tronçons ou des petits affluents les moins soumis aux crues ont été mise en défens par de la clôture en fil barbelé.

Les clôture sont alimentées soit par un poste électrique sur secteur lorsque celà était possible, soit par un poste électrique solaire.

 

L'accès à une eau de meilleure qualité est assuré par l'aménagement d'abreuvoirs au fil d'eau, d'un abreuvoir gravitaire ou de passages à gué lorsqu'il était nécessaire de prévoir des franchissements à travers le cours d'eau.

 

Il a également été aménagé un ponceau pour le franchissement d'engis agricoles sur une zone sensible acceuillant une population d'écrevisses à pieds blancs.

 

Vigicrue

Sécheresse

Réglementation rivières

Téléchargements

Réunions