L'Arconce à Changy
L'Arconce à Changy

La continuité écologique des cours d'eau

 

La continuité écologique, dans une rivière, se définit par la possibilité de circulation des espèces animales et le bon déroulement du transport des sédiments.

La continuité entre amont et aval est entravée par les obstacles transversaux comme les seuils et barrages, alors que la continuité latérale est impactée par les ouvrages longitudinaux comme les digues et les protections de berges.

En France, les rivières sont modifiées par l’aménagement de très nombreux ouvrages, essentiellement des moulins, mais aussi des seuils et des barrages.

 

Un seuil est un ouvrage, fixe ou mobile, qui barre tout ou partie du lit mineur d’un cours d’eau. Sa hauteur est en général inférieure à 5 mètres.

 

Début 2010, plus de 60 000 ouvrages sont recensés sur les cours d’eau en France. D’après un inventaire national réalisé par l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema), plus de la moitié n’a pas d’usage avéré.

Source : Onema
Cet ouvrage sur la Maria (Nièvre) a été conçu pour l’alimentation en eau potable en 1932 mais abandonné 20 ans plus tard. Il a été supprimé en 2004.

Les obstacles présents sur les rivières créent des perturbations sur la continuité écologique, plus ou moins importants selon leur hauteur, leur emplacement (de l’embouchure à la source du cours d’eau) et selon l’effet cumulé de leur succession.

Source : Onema

Ils peuvent :

  •  Modifier les écoulements et le régime hydrologique ( eutrophisation, modification de la température, baisse de la teneur en oxygène dissous, etc)

Prolifération d’une végétation aquatique liée aux eaux stagnantes sur une retenue du Couasnon (Maine et Loire)

  • Entraîner un blocage du flux de sédiments et un déficit à l’aval, déséquilibrant la dynamique du cours d’eau et impactant la morphologie du lit, la rivière charriant avec elle des matériaux solides, fins ou grossiers.
    Le déficit génère souvent une érosion du lit en aval de la retenue et provoque la disparition des substrats favorables à la vie et à la reproduction des espèces aquatiques.
  • Restreindre voir supprimer la mobilité des espèces à l'accès à leurs habitats.

Notamment certains poissons comme la truite ou le saumon qui nécéssitent de remonter le cours d'eau pour se reproduire.

 

Pour plus d'informations...

 BUREAUX :

10, Rue de Pretin

71120 CHAROLLES

06 32 59 63 68 / 06 73 31 10 54

smaaa_71@yahoo.fr

 

 ADMINISTRATIF :

Mairie, le bourg

71120 CHANGY

03 85 24 09 05

 

contact en ligne.